Biltube : le combat continue

Publié le par NPA 43

 

progresfr.gifDu sursis pour Biltube : les salaires d’avril seront payés

 

menace-licenciements-biltube-photo-sophie-albanesiCe n’est pas encore gagné pour les trente-quatre salariés de Biltube, la cartonnerie du Crouzet, à Saint-Didier-en-Velay. S’ils n’ont pas plus d’information sur la reprise de leur activité, ils viennent d’obtenir la garantie que le groupe indien, qui a racheté la société en 2009, versera les salaires d’avril.

 

Depuis qu’ils ont annoncé leur intention de bloquer les bureaux de vote de la commune pour le premier tour de l’élection présidentielle, les salariés ont réussi à faire entendre leur voix. Ils ont été reçus par la Direction du travail, le préfet puis Laurent Wauquiez, avant de finalement renoncer au blocage et d’opter pour un tractage, dimanche, devant les bureaux de vote. Ils ont d’ailleurs réuni 914 signatures en une matinée.

 

Finalement, ils ont appris mardi que leurs salaires d’avril devraient être versés. Un premier soulagement… de courte durée. « Ça repousse tout au mois de mai. Nous sommes déjà contents pour nos salaires », explique Thierry Lefait, délégué syndical CGT. Si l’on ne parle plus dans l’immédiat de liquidation judiciaire, la mobilisation ne s’arrête pas. Ils manifesteront au Puy le 1 er mai. « La pression a fonctionné, explique Raymond Vacheron de la CGT. Cela permet de souffler un peu, on évite la catastrophe immédiate par une mesure d’urgence. Pour autant, cela ne change rien au problème de fond. Nous demandons toujours un plan de remise en route de l’outil de production, et que les investissements nécessaires à la reprise soient réalisés. »

 

Article de S. A. paru dans Le Progrès

Edition du jeudi 26 avril 2012

Publié dans Social

Commenter cet article